Fin de Saison 2017

Même refrain que l’année dernière : fin de saison 2016. Mais cette fois la conclusion change. Oui j’ai repris via des footings matinaux pendant les vacances au camping, oui je me suis re-fait mal au dos après, NON, je n’ai pas réussi à me re-projeter sur Saint Lunaire pourtant je suis bien déjà inscris. Un DNS de plus pour cette saison 2017 donc.

Depuis début août, je m’étais reporté sur une prépa pour venir me re-tester avec un niveau potable sur le Duathlon de Saint Sulpice. Pendant les vacances, j’avais pas mal reussi à suivre le plan, moins pendant le camping, mais les footings matinaux sont également un travail intéressant. Ensuite, le dos est revenu se faire sentir, le boulot est revenu bousculé les disponibilités pour s’entrainer……

Bref, pour suivre les conseils du dernier osteo, je pense que je vais bien arrêter 2017 là. Saison qui au final n’a jamais vraiment commencé : un DNF, un finish dans la douleur, puis des DNS. Cela me rend très triste de bâcher le Duathlon de Saint sulpice…. Ma conclusion fin 2016 était : retour sur les M et sur les Duathlons…. Résultat 2017 : 0 M et 0 Duathlon….. Il y a de quoi s’interroger.

Au final, je pense que le problème ne vient pas que du dos, ou que ce dernier n’est peut être pas l’élément déclencheur.

La tête n’y est pas & beaucoup de fatigue (je me couche trop tard) –> blessure facilitée notamment au dos -> pas d’entrainement par blessure et par manque de dispo -> saison impossible à mener.

Et oui comme toujours, j’ai besoin d’avoir une tête bien ordonnée et sereine pour réussir à aborder le sport tranquillement à côté. Et pour 2018 ?, vu que maintenant mon regard se projette dans cette direction…

Même phrase qu’il y a un ans : retour des triathlon M que j’adore, retour des duathlon et si possible retour sur un évènement international de ce type (mais là faut que le niveau revienne). Mais pour commencer tout ça, reprise PROGRESSIVE, pour tenter de ne pas se re-blesser immédiatement (d’où la fin de saison, marre de me faire mal).

Oui mais. Serais assez serein pour mener une telle saison ? La tête sera t-elle libérée ? Est-ce que je vais avoir assez de visibilité pour pouvoir avoir un semblant de planification ? Vais-je retrouver des soirées et week end  ou le boulot m’occupera un peu mois (donc moins de fatigue) ?

Tant de barrière possible pour avoir un retour à une saison que je rêve. 2018 sera t-elle une 3ème « no saison » d’affilée ? Les barrière semblent nombreuses pour le moment. J’espère que la fin de l’année me permettra d’en lever certains pour pouvoir me projeter enfin sereinement sur une saison normale.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.