Archives de catégorie : Saison 2009

Pontevedra 2019 « World » Duathlon Standard Groupe d’âge 35-39

Retour sur ma 12ème place au « championnat du monde » Groupe d’Age de Duathlon Standard dans la catégorie 35-39 ans.

Championnat du monde entre guillemet car le vrai championnat du monde c’est la course de élites, nous on est là à côté pour amuser la galerie 🙂

De retour enfin sur ce blog, pas mal de post qui traine dans ma tête: « saison 2018, le retour de la cap » ou « début saison 2019 », mais jamais pris le temps de les accoucher sur le clavier. Et dès qu’on passe l’instant présent, c’est plus compliqué. Il fallait surement un gros évènement comme celui la pour que les doigts reprennent du service. Je parle bien entendu des championnats du monde groupe d’âge de Duathlon Standard.

J’étais donc venu avec un objectif de top10. Objectif, toujours un peu étrange car au final, comme je dis à chaque course, cela dépend toujours du niveau des autres….. Mais voilà, j’avais fait 8ème il y a  5 ans ici, bref, la motivation de retrouver ce top 10, dans cet endroit tip-top était là.

Au niveau de la forme, tout les voyants sont plutôt au vert. Les petites points d’interrogations:

  • je n’ai pas encore sortie de vélo « référence » cette année sur les duathlons.
  • J’ai aussi 2kg de plus que mon poids de forme « référence ». Mais la motivation est là, c’est le principal 🙂

Au final, c’est une fois le classement entre les mains qu’on sait ce qui était jouable…. et donc j’aurai pu jouer un truc entre la 6ème et la 13ème place dans mon groupe d’âge…. 12ème ? oui j’en suis quand même content, ça se joue à quelques détails (très bête), mais vivre des courses comme celle-ci avec une organisation pareil (encore de haute volée), on ne peut que être heureux….

Les phrases en italiques dans mon CR sont les analyses après course (une fois le classement en main) et donc re-glissé en // du contexte live.

CAP 1

Cela part vite comme d’habitude, mais pas tant que ça. Je me cale assez vite dans un petit groupe de 4 unités, il y a un portugais, un espagnol et un allemand je crois. je vais malheureusement les perdre au bout d’un tour…. je pensais avoir pourtant les capacité de les tenir, mais je ne tiens pas le rythme dans les montés (mes 2kg de trop ?) l’espagnol (chaussette rose, signe distinctif utilisé dans toute la course pour le reconnaitre) étant assez grand je vais le garder en ligne de mire, mais la distance va croitre doucement. Le portugais avait lâché aussi, à peu près dans les mêmes moment que moi. J’essaye de ne pas le lâcher, mais moins dieu cette double montée à chaque tour (4 tour) fait de plus en plus mal….. Je m’accroche pour ne surtout pas dépasser les 35min. Je regagne un peu de terrain à chaque fois sur le retour sur la partie roulante. Elle me permet de revenir sur le portugais au 3 ème, pas sur le dernier tour par contre.

35min43, plus qu’il y a 5 ans, mais le parcours me semblait moins évident. 

Au final, l’allemand et l’espagnol seront 40 secondes avant moi au parc (en 35 tout rond, temps espéré de mon côté), le portugais 8 secondes.

Ayant au final laissé échappé 4 mecs, je me dis que je dois être dans les 15, bref je ne savais donc  pas que j’étais alors 7ème et que mes ex compères était de la 6ème à la 4ème place !!!! Oui j’aurai arraché ce train qui me semblait pourtant tenable, j’était dans ce groupe de 4 à 5 ou avec le 6ème…. cela se joue à très peu…

Vélo

Mon point fort d’il y a 5 ans (cap 16ème, et 8ème place acquise sur le vélo). En plus je crois être dans le même cas de figure. J’espère donc faire pareil, et j’ai l’impression de faire bonne impression. Certes quelques unités me doublent dans les relances initiales (ah… toujours les même lacunes cycliste qui me coutent très chère sur les courses… pourtant ce n’est que technique, mais je freine trop à chaque virage). Je n’ai pas trop le temps de voir le nombre de place perdu dans ce petit tour initial autour de l’université, et je vais oublier ce détail ensuite. Je vais revenir fort dans les montées (c’est dommage de perdre de la distance bêtement pour reprendre ensuite quand la puissance peut s’exprimer , mais bon c’est comme ça….). Je vais revenir assez vite sur le portugais puis sur mon ami espagnol (chaussette rose) au bout de 10km. Je suis content mais 10km pour revenir sur un groupe que j’aurai pu tenir à pied…. , oubliant le fait que j’ai perdu initiallement des places au début du vélo dans les relances initiale…. 1er descente sinueuse vers Bordel (c’est le cas), je reperd l’espagnol et quelques unités….. (je double en montée, je me fais doubler en descente…..on connait le refrain) je ne le redoublerai pas. La descente comporte quelque virages et la présence des féminines (parti 30 minutes avant) qu’il faut doubler dans ces virages, n’aide pas à exprimer mon piètre niveau de descendeur. Je me rapproche à nouveau de l’espagnol sur le retour de Bordel (montée), mais jamais eu le temps de le reprendre…. les jambes se raidissent aussi…  Enfin la dernière montée, un irlandais de mon Groupe d’Age me double (il finira 6ème…avec un vélo 1min30 plus rapide que moi… pourtant il me rattrape au 2/3 du vélo alors qu’il étai 40sec derrière à la cap 1, il me met donc 50 sec sur le dernier tiers… descendant) Et oui ce dernier tier… descente rapide droite… j’ai l’impression d’être à fond mais je me fais pas mal doubler…. des oufs à chaque fois (car ce sont de 40-45), sauf à la fin ou un espagnol me reprend à l’arrivée sur le plat de Pontevedra….. j’ai quand même l’impression d’avoir fait un bon vélo, mais je vois bien aussi que j’ai perdu des places dans toutes les parties plus techniques ou en descente…. vive les montées…. Je me cale sur l’espagnol et je me dis que je devrais le doubler en cap, vu qu’il vient de l’arrière et qu’il a donc moins bien couru que moi sur la 1ère partie.

au final 15ème temps , je redescend à la 11ème place. Je ne le savais pas non plus. Le segment Strava de la descente toute droite me réconforte… dans les mêmes temps qu’il y a 5 ans, bref je négocie pas plus mal les descentes qu’avant :-)….

L’impression d’être largé par les 40-45 ans est en fait fausse. Ces 3 unités qui m’ont double était très bien classés dans leur tranche d’âge (4à6). Bref, avec l’âge ca court moins vite et ca pédale mieux… bizarre, on a l’impression que je fais l’inverse 🙂

L’espagnol qui me double à la fin était en fait à 2 sec derrière moi à la cap 1 :-). je sais pas si on s’était croisé au début du vélo ou pas…

Cap 2E

hé ! J’ai fait le 5ème temps (de mon groupe d’age) sur cette T2 !

les jambes sont lourdes… je ne vais pas avoir cette belle foulée de Fin que j’avais ces derniers temps aussi bien sur les halfs de 2018 que sur les 1er duathlon de 2019 (voir mon post non ecrit « saison 2018: le retour de la cap »). Je n’arrive pas à suivre l’espagnol qui venait de me rejoindre à la fin du vélo. Pourtant sa cap 1 avait était moins rapide… (au final il va reprendre 2 autres personne devant: l’irlandais et le grand espagnol en signant le 5ème temps de cette cap2… C’était bien le rythme à suivre pour retourner sur le top10). Durant la 1ère boucle, je me fais aussi rejoindre par le portugais. Je n’arrive pas non plus à l’accrocher (enfin je le suis de pas trop loin). Les montées sont très dur. La vitesse très basse. On va doubler quelqu’un en perdition sur la dernière ligne droite (un anglais)… je finie fort, mais trop court pour aller rechercher le portugais (fallait s’arracher avant). (Euh, au final le portugais est juste 4 secondes devant moi, vue mon dernier km, j’aurai quand meme pu m’arracher pour aller le chercher plus tôt….)

Au final on se rend compte que le groupe de coureur initial que j’ai suivi ont quand même subit ensuite, l’allemand a tenu (bon vélo) est fait 4, l’espagnol 10 et le portugais 11… hors les 3 premiers, les autres (5,6,7 et 9) ont donc tous moins bien couru que nous, mais sont revenus sur le vélo et ont couru à peu près la même allure que nous à la fin…. Notre petit groupe aurait- il finalement trop donné sur cette cap 1 ?

En tout cas, j’ai clairement 1 ou 2 min de trop sur le vélo, et si on fait des virages plus efficaces, des descentes plus efficaces, je pense les avoir…. enfin, quelques dizaine de secondes ou 1 min en moins aurait fait du bien en cap 2….  1 min de moins : 10ème, 2 min : 8ème, 3 min : 6ème. Oui le classement de l’année dernière était possible.

Le 5ème a lui mis 37min à la cap 1 mais nous a sorti le meilleur temps vélo…. Autre technique de course…..

Scratch

Au scratch homme (344 classés) je fais 32 ème. Au final notre Groupe d’Age était bien relevé. Avec 1 ans de plus j’étais 8 ème des 40-44 ans avec ce temps.

Bilan Saison 2009

Les Chiffres

Plage de temps : 1er Octobre 2008 – 30 Novembre 2009

Temps de Sport : 452h06

bilan2009

Vélo : 228h42
CAP : 119h03
Natation : 99h32

Distante Totale (approximative surtout en nat) : 7637km

Vélo : 6446.6 km
CAP :  plus de 972.6 km
Natation : plus de 217.8 km

21 Compétitions :

10 courses de vélo (2 FFC / 8 UFOLEP) dont 2 course à étapes.
5 course à pieds : 4 10km et 1 semi-marathon
3 duathlons dont 2 LD et 1 Sprint
4 triathlons dont 2 CD, 1 Sprint et 1 en relais.

Pour comparaison, la saison 2008 avait été composée de 27 Compétitions, uniquement des courses de vélo.
Il y avait alors eu environ 227h49 de sport, pour 7173.8 km, uniquement en vélo.

Bref le volume de vélo est resté stable au final, pour un volume global qui a presque doublé.

Les Souvenirs

Meilleurs Souvenirs

Mon 1er Duathlon LD (la XLF),
mon évolution sur cette 1ère mini-saison en CAP (et donc le semi de Morlaix, mon passage sous les 40min puis les 39min sur 10km),
le triathlon de la Baule.

En vélo ? SI quand même le championnat départemental où j’avais la Grosse patate, et le clm sur les 2 jours de vendée.

Moins bon Souvenirs

Une saison de vélo avec encore trop de « peur du peloton ».
Les blessures de début et fin de saison en CAP.

Les plus belles Galères qui sont devenus de bon souvenir

Ma 2ème cap à la XLF. Le Duathlon LD du val d’aran. La cap sur le Triathlon CD de Dinan. La natation sur le tri Sprint de Cesson.

Le Bilan – Points positifs

Points Forts

Discipline de prélidiction ? Le vélo (enfin la cap risque de passé en tête….)

Des progrès dans celle-ci ? Bof, je pense pas.. pas très flagrant en tout cas.

Décisive dans les classements ? oui, c certain.

A travailler davantage ?  Pourquoi pas en cas de longue distance…  Mais il faut peut être aussi privélégier un peu un rééquilibrage avec les entrainements de natation… ou grossir le volume horaire.

Les Courses Résussies

Les épreuves qui m’ont reussies ? Les nouvelles je dirais… bref celle qui ont rompu la monotonie du tout vélo.

Où ai je amélioré mes chronos ? partout, car très peu de référence !

Objectifs atteints ? Pas de gros objectifs, mais dans l’ensembel oui, sauf peut être en vélo où j’en veuve peut être trop.

A quelles périodes de l’année ? Une belle fin (septembre). Un bon mois de Mai aussi.

Quels formats de Course ? les cd, le semi marathon.

Profils de terrain ? breton.

Explications Positives

Volume horaire bien plus important et entrainement varié. Mais cela m’a beaucoup apporté dans les autres disciplines… Pas tant de progrès en vélo seul.

Assez de repos ? Surement pas.. j’étais un peu en sur-entrainement en juin , juillet… Toujours du mal à ralentir l’entrainement quand je suis au top.

Les répartitions sont bonnes ? That’s a good question !

Le Bilan – Points négatifs

Points Faibles

La où je pêche le plus ? La natation !

Tout mis en oeuvre pour progrsser ? Non… Et je voulais le faire dès début décembre et ce n’est toujours pas le cas !

Homogéne dans les  trois disciplines en compétition ? Non… on a la cap et le vélo assez homogéne… la natation est à part !

Désiquilibre d’entrainement ? Pas tant que ça quand on regarde le total horaire entre cap et natation… mais il me faudrait surement plus de nat pour mon niveau actuelle.

Les Echecs

Epreuves « passé au travers  » : pas mal de courses en vélo, le tri de Dinan, un peu déçu du duathlon du Val d’Aran.

A cause du volume « en trop » en « pas assez » ? Pour Dinan et le Val d’Aran, surement u espéce de surentrainement..  Pour le vélo, je crois que c’est la tête qui n’aime pas les pelotons..

Régularité sur l’année, notamment l’hiver ? pas trop mal je pense, peut être un hiver trop chargé fin 2008…

Question de format, de distance, de profil ? De profil pour le Val d’Aran, je n’étais pas assez prêt pour du montagneux. De format pour les coruses à vélo : il y avait un peloton à côté de moi.

Axes de Progrés

Envie de Longue distance (tri et duathlon) pour 2010 : il va falloir améliorer le coffre en CAP (déjà commencé en fin de Saison avec le semi – marathon et la prépa marathon avorté…), et amélioré la technique et le coffre en Natation (c’est déjà en cours). L’hiver sera donc plus axé sur la natation, fini les matins à se les geler sur le vélo ? Piscine à la place ?

Pour le Court, il faudra travailler encore les transitions (musculairement parlant mais ça à l’air de commencer à bien passer) et donc surtout la technique en natation (Encore !?). Vu le résultat à la baule… il y plus que ça à faire pour faire mieux la prochaine fois.

On aurait pu dire : rouler en peloton pour le vélo… mais je crois qu’en 2010, je vais faire un petit break par rapport aux courses…  et je commence à y perdre espoir. Et je prends tellement mon pied en tri…

Volume nécessaire ?

dur à savoir, Parfois j’en fais bien assez (gourin), parfois j’en fais moins et ca passe (mois de septembre après les vacance, mais à c moment il y a le fond de la saison). Et parfois je ne sais plus me reposer.. (Juin-Juillet).

Bizarrement, sur les semaines chargés, la course du dimanche était long d’être déplorables… De même pour les 10km précédés de 100km de vélo..

Mais il faut aussi, vraiment pense à s’oxygéner parfois.

Intensité ?

Ma saison est bien planifié jusqu’en avril… après sa part toujours un peu en live…. Les résultats sont bons puis je pars alors on sur-entrainement.. En septembre, quand c au feeling, ca marche bien… Bon j’avais aussi planifié très sérieusement le marathon….et ça à marché, du moins pour le semi.

Récupération ?

Y pense fin avril, ou fin mai.
Peut être couper un peu plus la saison en 2.

Calendrier ?

Trop couru ? je pense pas… sauf à certais moment ou j’aurai du faire l’impasse sur certaines courses de vélo.

La logique de progression semblait plus ou moins présente. Peut être pas assez en vélo.

Formats de course ?

Ce qui me reussit bien ?

Le semi long est pas mal.. j’ai envie de tenter le long.. Je reussi bien le 10km en cap, mais encore mieux le semi…. Je suis mieux sur CD que sur Sprint en tri.. Je prends pas mal de plaisir quelque soit la distance….

Saison Reussie ?

Je pense que oui quand même… Reste à savoir vers quoi je m’oriente. LE long me tente, c clair… bien que peut être que je sois plus fait pour le semi long au final.. L’avenir le dira.

Triathlon CD La Baule : 2ème CD énorme

Affiche tri la baule 2009Week-end chargé. Tout à commencer en trombe la samedi par le tri-relais, pour finir par un temps personnel référence sur le CD le dimanche, mon deuxième.

Le Tri-Relais

Bien entendu je me suis chargé du vélo. Petite équipe sympathique composée de mon frangin à la cap et de florian à la nage. Pas trop de prétention à part d’essayer de faire moins de 1H30.  Et le pari a été tenu. On fini 98ème sur 571 classés

  • Natation : 13min59 – 225ème
  • Vélo : 41min40 – 111ème | Cumulé : 55min39 – 113ème (+112 places)
  • CAP : 25min06 – 142ème | Cumulé : 1h20min45 – 98ème (+15 places)

TOTAL : 1h20min43.4 – 98ème Ecart de 18min13

Je me suis fais plaisir en vélo… un peu trop seul sur les 2 premières boucles… tout ça pour être rattraper par un gros peloton sur le 3ème tour… Laché un peu trop d’énergie pour rien, mais j’ai fait attention de pas trop en faire. Tout le monde a pris beaucoup de plaisir. C’est le principal. Apparemment, l’expérience sera re-tenté en 2010, peut être ailleurs, à voir.

Le CD, mon 2ème

La première expérience avait eu lieu a Dinan. Après un bon départ, j’avais connu quelques problèmes en cap (10km en 55min10), finissant donc en 2h32:17 (137/250).

Ici, d’après ma courte expérience, il y avait des chances que la transition musculaire vélo->cap se passe bien. En effet le drafting est autorisé et ce fut aussi le cas à cesson, seul tri ou aucun problème musculaire ne s’est vraiment présenté en cap.

Et ce fus le cas : Je finis en 2h24:04.8 – 171ème sur 1000 inscrits (847 classés).Tri CD La Baule 2009 - Arrivée

  • Natation (1.5km) : 35min14 – 497ème
  • Vélo (40km) : 1h08min43 – 205ème | Cumulé : 1h43min57 – 323ème (+174 places)
  • CAP (10km) : 40min09 – 79ème | Cumulé : 2h24min06 – 171ème (+152 places)

Du pur bonheur sur cette course. Et le fan club était présent en nombre (ma chérie, mes parents et mes futurs beau-parents…).

La natation dans la mer, c’est sympa, mais je reste limite…

Natation Tri CD La Baule 2009Tout comme à Dinan, je pars au large. Très au large grace à l’insistance de Nicolas, et tant mieux, il avait raison. On a put poser notre nage au large de la meute et des baffes qui vont avec.  Bref, la distance a été bien rallongé, mais au moins je n’ai pas perdu mes moyens comme à cesson. Je n’arriverais pas à poser ma nage immédiatement. Un départ avec une impression d’être un peu serré quand même.. une impression de ne pas être dans mon élément. Après quelques mètres (pas mal quand même), je commence à retrouve ma nage (un semblant de nage correct quoi). Et c’est parti. Je vais me rendre compte que j’ai en encore sous le moteur à chaque fois que je croiserai une méduse dans l’eau. Une petite accélération réflexe à chaque coup… Comme quoi… En effet, il fait assez chaud à la Baule en cette belle après-midi. Je me demande même un moment si je serais pas mieux un peu plus dans le groupe… que quelqu’un soit devant moi afin de passer sa main pour vérifier la non-présence de filament dans l’eau. J’en croiserais une dizaine durant le parcous…. A un peu plus de la moitié

du parcours, je me rend compte que je ne fais pas du tout attention à ma nage, et que celle-ci me parait très mauvaise à ce moment. Tout ça n’est pas encore très automatique dans cette discipline… Il y a encore du

boulot…. Pleins de monde devant, pleins derrière… ça doit être pas trop mal.

Tri CD La Baule 2009 - Transition 1

La fin arrive enfin. Après la dernière boué, je me rends compte qu’on est très nombreux. On est encore nombreux. Ca change ce genre d’épreuve avec beacoup de monde. Le public aussi très nombreux nous attend aussi pour la remontée sur la plage… J’arrive à courir assez bien. Le transition semble bonne. Ce public… c’est sympa quand même…  Quand j’arrive à mon vélo, nicolas est en train de partir sur le sien…. Je devrais le retrouver sur le circuit vélo. Mes fans m’encouragent durant la transition et c’est parti.

Vélo, drafting, bé…. peloton

1er tour, 20km à bloc, je trouve 5, 6 personnes avec lesquels on remonte… Tout en essayant de rejoindre à gros groupe qu’on voit au loin. A la fin de la 1ère boucle, sur le retour sur le remblais, on l’atteint enfin…. mais il est en train de se couper en plusieurs… Bref encore quelques relance assez forte pour tenter de rejoindre le bon groupe et reboucher les trous… Je voit alors nicolas dans une de ces cassures. Le 2ème tour, je resterais au calme dans ce gros groupe…. Cela ne sert à rien dese faire mal pour pas grand chose…. On réglera ça en CAP…. si la transition se passe bien….

Tri CD La Baule 2009 - Vélo et publicArrivé à un peu bizarre sur la transtion, on est nombreux c le bordel, en essayent de déchausser à l’avance comme un pro, je paume une de mes chaussures (la classe !) JE la retrouverais après la course…. ouf…. J’enfile mes chaussettes, je n’ai pas assez préparé visuellement cette transition et je perds alors un peu de temps en hésitant devant la casquette et tout…

La CAP, Yes, ça passe

Alors la c’est tout l’un ou tout l’autre (plus de 50 min comme à Dinan ?), et la c top. Je commence à courir dans le parc tout à l’air d’aller…. J’enclanche ma montre trop tôt, pour vérifier que j’ai bien mon allure (je viens de changer ma pile de mon capteur de cadence). Ca à l’air de passer, par contre, l’allure indiqué semble un peu fausse (le capteur a du bouger un peu…) Bref, je lance mon rythme, j’avance bien. Je vois les premier finir, eux tiennent vraiment le rythme d’un vrai 10km, vu leur respiration ils doivent bien être à leur 90% (au seuil), à 32min quoi, pour eux…. Encore une fois, même remarque qu’au dernier 10km, il faut vraiment se faire mal pour tenir le 90% sur un 10km… La j’ai peur d’en faire trop (bien que l’idée de tenter de franchir les 40min sur un tri me trottait pas mal dans la tête).

Bref à ce niveau c surtout dur dans la tête…. Peur aussi d’envoyer trop et de retrouver mes vieux démons…. Je vais donc garder un bon rythme, du 4min10 à 4min20 selon la montre, mais plus proche du 4min au réel…. La première boucle se finit, je croise nicolas à chaque virage, pour une fois je tiens le coup, il ne me remonte pas trop, cette fois -ci je ne craque pas. La deuxième boucle sera longue dans la tête, mais le fait de ne pas arrêter de doubler du monde booste beaucoup. Je vais accélerer sur le dernier km…. Mais je vois sur la montre que cela va etre trop chaud de finir sous les 40min…. Oubliant que j’avais allumé le chrono dans le parc….. JE finis donc en 40min09… Mince j’aurais du accélérer avant ! 🙂


Tri CD La Baule 2009 - Arrivée

Conclusion

Heureux !

Cette fois-ci la transition s’est bien passé. Vélo + calme car drafting comme à cesson ? J’au aussi fait attention de ne pas trop boire sur le vélo… Pour éviter tout bobo à l’estomac dans le 10km. Je n’ai pas bu non plus ans le 10km, mettant tous les ravitos dans la casquette pour avoir un raffraichissement continu.

natationBref, pour une première saison de tri, pour un 2ème CD, le résultat est super intéressant. Maintenant on s’est dans quel sport je dois travailler…. L’excuse de « En nat on passe beacoup de temps pour gager peu de temps ne tient plus… » Sur ce tri c’est bien dans ce sport qu’il est possible de gagner le plus de temps…. 5min e moins serait pas mal…. Et finallement quand je regarde les collégues devant moi, leur temps vélo et cap sont semblables… c vraiment grâce à la nat qu’il gagne soit 4min, soit carrément 11min (et une 35ème place dans ce cas…) Bref si déjà je pouvais gagner 5min sur la nat.. le vélo serait déjà différent…. En tout cas, je sais que techniquement le progrés en natation est encore large… Alors reste à bosser.

Sinon par rapport au mois de Septembre (bilan à venir), ce résultat est intéressant. Après un repos relatif d’un mois en aôut (relatif car les vacances c’était quand même quasi 15jours de marche soutenue (8h par jour)). J’ai repris doucement en septembre, sans me prendre la tête.. Ne faisant que très peu de vélo, et en mettant déjà l’accent sur la cap en prévision du marathon de la rochelle, et sur les transitons (les quelques sorties de vélo ont toujours été suivi d’une sortie cap).
Bref, encore une fois, lors d’un mois plus calme, je retrouve de belle sensations et de beau résultats…. J’ai déjà connu ça… Un beau 10km à Noyal, Une course de vélo a oublié àl’autre Noyal (meme pas fait de CR!) et un beau tri à la Baule…. Avec des semaines de 8h ou 9h, pas plus…. Mais bon, je pense que ces semaines lights ne sont pas la solution… et que la grosse saison derrière doit y être pour quelque chose (j’avais déjà remarqué ça dans ma 2ème saison de vélo en 2006…) Sinon ce serait trop simple…. pour réussir en faire moins ? Peut être en faire moins au bon moment avant l’objectif… chose que j’ai eu encore du mal à faire dans le gros de la saison (mai-juin) pour arriver sur un état de sur-menage… tout s’explique…

Bon allez…. faut aller nager, il y a du pain sur la planche. Quelqu’un a des astuces ???

Sur le Web

Les photos officiels en vente sur Maindru Photo.

Classement complet Tri-Relais : en ligne, en pdf.

Classement complet Courte Distance : en ligne, en pdf.

10km de Noyal : 38min48

4ème 10km de ma jeune carrière de coureur. J’y ai participé pour voir où j’en étais après la coupure des vacances… résultat ? => Un « New Personal Record ».

Les Chiffres

C’était donc le 10km de Noyal Chatillon. 371 classé sur cette session 2009.
Je finis 44ème, 26ème senior  (sur 89), tout ça en 38min48.

Classement Complet.

Le CR

Un peu de mal à me lever ce dimanche. Ca a été pas mal la course depuis le retour des vacances. Le réveil (toujours en forme) sonne le glas à 6h45. Le course est à 10h. Je me léve péniblement vers 7h20. J’essaye de manger juste ce qu’il faut (pain d’épice maison, café, sport-déj), mais cela ne m’empéchera pas de sentir un peu la digestion lors de mon échauffement…

Au départ, je me place en 3 ou 4 lignes… Petite Erreur, certaines personnes devant moi étaient là pour finir simplement et prenaient donc un départ très lent… la prochaine fois j’irais devant…. 200 mètres plus loin, j’arrive à me frayer un chemin, puis c parti… le rythme sera rapide sur les 3 premiers kms (3min53/km)… Ensuite je me trouve un groupe sympatique,  comportant un triathléte de Pontivy Tri, Jean Hiller. On fera la route ensemble jusqu’au 9ème… Le rythme sera un peu plus tranquille ensuite, proche du 4min/km. La respiration est donc plus facile… Surement trop pour un 10km… je me demande alors s’il ne faudrait pas accélérer… Mais bon c’est une reprise et à quoi bon se faire mal…. Et j’avais l’impression de ne pas pouvoir (enfermer dans un faux rythme comme ne vélo ?). Finallement sur les 8 et 9 ème km, on passe au dessus des 4min/km… Au 9ème c’est le déclic si je ne fais rien je serais encore dans les 39min… si je fais le prochain en 4min, c’est ok…. Et là une fois une petite accélération prise, la respiration accélére (je me retrouve au seuil je pense… c’est içi que tout un 10km devrait se passer je pense) et tout se passe bien…. en fait je me sens bien aussi à cette allure…. La montée finale, mes compagnons me suivent à distance. Je double deux ou 3 personnes sur cette fin… et l’arrivée arrive… C’est bon !!! 38min48… la barre des 39 est passé. La FC a été à toc tout le temps (183 de moyenne); malgrès les passages calmes.. Ca redescend moins vite en course ? Peut être un contre coup d’un départ trop rapide ? Une course modèle serait une allure de + en + rapide et pas l’inverse… A méditer..

Pour la Suite

Je suis en pleine reprise après le mois d’Août… La CAP reste très bonne magrès les quasi trois semaine de marche du trek. Je pense qu’il est encore possible de progresser sur le 10km…. D’après ma VMA de décembre dernier je suis là à 85% et des brouettes… bref allure max d’un semi marathon… Reste à travailler le soutien à 90% pour réussir à tenir cette allure sur un 10km. Mais pour le moment… on va plus se préparer pour la fin de saison, c’est à dire allure Marathon…

Le prochaine 10km sera celui finissant le Triathlon CD de la Baule. Objectif ? Réussir enfin cet enchainement, et s’approcher des 40min dans ces conditions… Le drafting étant autorisé, je devrais être plus calme sur le vélo et donc…. on verra ! (Car à 1000 gars dans l’eau, je redoute un peu le début).

Programme de Fin de Saison 2009

Et oui malgré le début assez anticipé de la saison 2009 (reprise entrainement dès début Octobre, due à une saison 2008 vite bouclée), elle ne vas pas s’arrêter aussi vite que ça. Après diverses péripéties et envies : annulation half ironman de roscoff (heureusement j’aurais jamais été prêt, ni récupéré du trek), perpétuel envie personnelle de marathon avant de s’aventurer sur la distance reines des tri, bonne nouvelles bretonne sur le forum d’onlinetri

Bref, on abouti une fin de saison assez orientée cap (plutôt longue distance), et un peu enchainements, tout ce qui me manque actuellement pour franchir un palier… Et surtout, cette fin de saison sera très intéressante en vue de la sison 2010, où je devrais m’aligner sur un ironman. (Embrun ????).

Les prochains rendez-vous

Dimanche 13 Septembre : 10 km de Noyal-Chatillon.
Week-End du 19/20 Septembre : Une course de vélo (Pacé ?)
Week-End du 26/27 Septembre : La Baule : Tri-Relais (vélo) et Triathlon Courte Distance
Week-End du 10/11 Octobre : Gentleman de Mordelles.
Dimanche 25 Octobre : Semi-Marathon St Pol – Morlaix
Dimanche 8 Novembre : Duathlon Longue Distance Locmaria berrien.
Dimanche 29 Novembre : Marathon de la Rochelle

Bref de quoi me forger un début d’expérience en Cap longue distance (dans le sens plus long que 10km), choses qui me manque un peu pour les transitions musculaires vélo->cap et qui me limitent réellement actuellement en tri. De même, il ne faudra pas délaisser ce genre d’entrainement de transition, c’est réellement ce qui m’a manqué cette année (faute en parti au facia lata de début d’année). Et c’est normal, il faut quelques années pour que les muscles trouvent ça normal, j’ai lu ça je sais plus où sur le net….

En plus finir plus tard la saison, me permettre de reprendre doucement un peu plus tard (début janvier) et donc d’être en forme un peu moins rapidement, afin de ne pas être cramé fin juin…. Embrun, c’est le 15 Août.

Et pour 2010 ?

Pour 2010, comme je l’ai déjà précisé, l’envie du premier ironman se précise. De plus je ne peux rester indifférent au projet local (finistérien) de l’équipe qui a organisé la XLF (et qui organise aussi le duathlon de début Novembre) : un challenge “Iron finistri” principalement localisé sur le 29, comportant 6 ou 7 épreuves, orienté longue distance !!!! Rien que ça… chez nous, en Bretagne ! A proximité ! (Ca me rappelle vaguement la bonne époque du challenge des cyclosportives en 2004 quand j’avais commencé le vélo… depuis plouf….). Bref, cela surement parfait pour une préparation sérieuse à Embrun : 2 duathlons long, 1 gros tri nature (mince j’ai pas de vtt), 1 cd, 1 ou 2 half (en gros 2 si le tri-breizh vient dans le challenge) et 1 tri long sans oublié une mega teuf à la fin ! Pour suivre ce projet excitant, une seule direction, ce post du forum d’onlinetri.

Et le vélo dans tout ça ? Vous l’avez devinez… le virage de ma carrière sportive (quel branleur !) est en train d’avoir lieu.